Un jour

Emilie

Mercredi 6 juin 2012

Un jour je marche avec ma famille

Un jour je ne marche plus en famille

Un jour je marche avec mon fiancé

Un jour je continue de marcher avec mon fiancé

Un jour je marche seule

Et là un jour je continue de marcher avec mon copain

Et là je marche toujours avec des amis

Et je marche toujours pour muscler les pieds

Un jour je marche droit sur une route

Et un jour je marche à côté des personnes

Un jour

Marie-Thérèse

Mercredi 13 juin 2012

Un jour

Un jour maman chante.

Un jour mon père m’appelle.

Un jour mon bébé mange la viande.

Un jour je suis avec ma famille.

Un jour mon frère court avec ses amis.

Un jour j’aime aller en ville.

Un jour j’aime la cuisine.

Un jour je suis avec mes collègues.

Un jour je me marie.

Un jour j’aime ma belle-mère.

Un jour je mange des poissons rouges.

Un jour je lis les messages.

Un jour je travaille à la maison.

Un jour

Marie-Alice

Mercredi 13 juin 2012

Un jour

Un jour mon père part à l’étranger

Un jour mon père m’écrit

Un jour mon père m’envoie des habits

Un jour mon père me téléphone

Un jour mon père revient en vacances

Un jour mon père repart

Un jour mon père se fâche

Un jour mon père fait la vaisselle

Un jour mon père fait le souper

Un jour mon père m’invite à voyager

Un jour mon père fait le jardin

Un jour mon père me rend visite

Un jour mon père m’offre un bijou

Un jour mon père a perdu son frère

Un jour mon père a pleuré

Un jour mon père a joué avec moi

Un jour mon père m’a aidé

Un jour mon père m’a dit je t’aime ma fille

Un jour mon père ça reste un bon souvenir et beaucoup d’amour.

Un jour

Francisca

Mercredi 13 juin 2012

Un jour

Un jour je parle à ma mère.

Un jour je parle à ma soeur.

Un jour je parle à mon fils.

Un jour je parle à ma nièce.

Un jour je parle à mon oncle.

Un jour je parle à ma tante.

Un jour je parle à ma cousine.

Un jour

Christophe

Mercredi 13 juin 2012

Un jour je suis allé faire mon J.S. pour devenir moniteur de snow-board.

Un jour je suis allé donner mon premier camp de ski.

Un jour je suis allé faire du kart en France avec mon petit frère et il pleuvait.

Un jour je suis allé faire du canoë j’ai appris à en faire à mon petit frère.

Un jour je suis allé en vacances avec mon frère nous avons fait sept heures de voiture il m’a dit que je roulais comme un vieux.

Un jour je suis allé présenter ma copine à ma famille en Italie je ne sais pas parler leur langue.

Un jour je suis allé en vacances en Tunisie avec ma soeur pour ses seize ans.

Notes de chevet

NOTES DE CHEVET

Sei Shônagon

Sei Shônagon était une dame d’honneur appartenant à la cour impériale du Japon. Elle a écrit les « Notes de chevet » dans les premières années du 11è siècle.

18.   Choses qui font battre le coeur

Des moineaux qui nourrissent leurs petits.

Passer devant un endroit où l’on fait jouer de petits enfants.

19.   Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Les roses trémières desséchées.

Une nuit ou la lune est claire

20.   Choses qui égayent le coeur

L’aspect d’un bateau qui descend la rivière.

De l’eau qu’on boit quand on se réveille la nuit.

26.   Choses élégantes

Sur un gilet violet clair, une veste blanche.

Les petits des canards.

De la neige tombée sur les fleurs des glycines et les pruniers.

Un très joli bébé qui mange des fraises.

67.   Choses effrayantes

72.   Choses ravissantes

109.   Choses à voir

132.   Choses qui ne font que passer

Un bateau dont la voile est hissée.

L’âge des gens.

Le printemps, l’été, l’automne, l’hiver.   

Notes de chevet

Christophe

Mercredi 6 juin 2012

Choses élégantes

De pouvoir passer du temps avec mes amis les week-end.

De pouvoir faire des loisirs avec ma copine.

Choses qui font naître un doux souvenir du passé

De parler avec mes amis des choses qu’on a fait ensemble.

Notes de chevet

Francisca

Mercredi 6 juin 2012

Choses qui égayent le coeur

C’est quand le bateau coule.

C’est quand le bateau passe.

Je vois un joli bateau qui passe à la rivière j’ai le coeur qui bat.

Une jolie chemise pour aller me promener à la plage.

Je vois un foulard rose blanc jaune.

Je vois un joli canard qui passe à la rivière.

Notes de chevet

Hélène

Mercredi 6 juin 2012

Choses élégantes

Sur un gilet rose clair, une veste blanche

Sur un gilet rose clair, un joli sac à main

Un très joli bébé métis qui mange des bananes

Une très jolie fille qui aime la musique

Notes de chevet

Marie-Alice

Mercredi 6 juin 2012

Choses qui font battre le coeur

Amour de ma famille envers moi

Se promener au bord de la mer

Une famille heureuse

Faire de l’humanitaire

La naissance d’un enfant

Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Ma jeunesse entourée des miens

Les photos de mes enfants

Les fêtes de Noël de mon enfance

La maison où je suis née

Mes voyages. Le coucher de soleil

Choses effrayantes

L’orage

Mon douloureux passé

La guerre

La faim dans le monde

La maladie

Choses qui ne font que passer

Le matérialisme

Un train dans la gare

La jeunesse

Choses élégantes

Aider une personne âgée à monter dans le bus

Un joli sac

Une belle exposition d’art

Tenir la porte à la personne qui nous suit

Notes de chevet

Marie-Thérèse

Mercredi 6 juin 2012

Choses qui font battre le coeur : par exemple l’accident.

Choses qui font naître un doux souvenir du passé : les magasins très jolis.

Choses qui égayent le coeur : le mariage les fêtes les anniversaires.

C’est quelque chose de grave qui arrive par surprise quand les voitures vont très vite quand une femme accouche son bébé ça fait peur.

 

Notes de chevet

Marie-Yolette

Mercredi 6 juin 2012

Choses élégantes

Une jolie veste

Une jolie robe qui fait rêver

Un joli sac à main et des chaussures et des vêtements et des sous-vêtements

J’aime avoir du bon parfum et de la crème et de belles robes et de jolies boucles d’oreilles et une jolie voiture qui me fait rêver et j’aime tout ce qui est beau.

Rue du Collège 4, par la fenêtre

Marie-Alice

Mercredi 30 mai 2012

La vue depuis la fenêtre

Je vois la Thièle avec des petits bateaux, des cygnes qui se promènent dans l’eau, des personnes qui se promènent aussi le long du canal.

Mon attention se porte sur une superbe terrasse avec beaucoup de bacs à fleurs. Il y a sept bacs posés sur des piliers en bois avec des fleurs violettes et sept posés sur le bord de la terrasse avec des fleurs roses, elles sont très fines. Sur cette terrasse il y a des arbustes qui cachent un peu l’entrée de la maison, dans cette même terrasse se trouve aussi une table ronde de couleur grise et autour de celle-ci il y a des chaises vertes avec des coussins de deux couleurs ils sont beiges et bleus.

La maison est rose foncée avec les stores blancs et le pignon aussi est blanc. Je la trouve très belle et surtout bien décorée avec sa belle terrasse.

Rue du Collège 4, armoire

Marie-Thérèse

Mercredi 30 mai 2012

Je quitte chez moi pour aller au cours de mercredi et quand j’arrive là-bas je trouve la cuisine, dans la cuisine je vois une cuisinière, une armoire fermée, j’ouvre, dedans je vois cinq étagères dedans je vois le café et les chocolats noirs et les jus et les thés et du sirop à l’orange dans les paniers il y a beaucoup de biscuits les boîtes j’ai aussi de l’autre côté le vin rouge en haut dans l’armoire il y a les sacs noirs et rouges.

Rue du Collège 4, tableau

Marie-Yolette

Mercredi 30 mai 2012

Je vois des animaux.

Je vois un bateau.

Je vois un tableau dessiné

sur le tableau un poisson

sur le tableau je vois une échelle

sur le tableau dessiné des étoiles

sur le tableau je vois des maisons

sur le tableau je vois un poisson

rose je vois une couleur jaune

je vois un enfant vers

l’échelle je vois la couleur

rouge et la couleur bleue

je vois un garçon je vois

un bateau marron et rouge

Rue du Collège 4, bibliothèque

Rui

Mercredi 30 mai 2012

La paix

Je regarde la bibliothèque et je trouve la Grande encyclopédie de la paix. Dedans il y a des histoires des lieux des symboles de ce qui s’est passé il y a des années jusqu’à aujourd’hui, moi je trouve que ça n’a pas changé grand-chose,  toujours des guerres par-ci par-là, mais toujours quelque homme ou femme pour rêver la paix sur la terre. Mais toujours aussi quelqu’un pour provoquer, à cause du pétrole ou, comme on dit, de l’or noir, des états qui veulent être plus forts que les autres, avec ça des innocents comme nous tous, on risque notre vie, mais voilà ce qu’est la vie sur terre, l’humain veut être plus fort que la nature mais ça n’est pas possible, on la détruit peu à peu avec la guerre, les déchets. On arrêtera quand tout ça ?

Par la fenêtre, transports

Marie-Thérèse

Mercredi 23 mai 2012

Je vois la rue des Moulins qui descend dans la rue il y a les feux rouges les voitures arrivent au feu s’arrêtent pour attendre leur tour pour passer. Je vois les gens qui passent à la rue d’autres sont bien d’autres ne sont pas bien parce que les gens ont beaucoup de soucis la vie n’est pas facile pour tout le monde.

Par la fenêtre, transports

Rui

Mercredi 23 mai 2012

Par la fenêtre

Je vois la rivière qui va dans la direction du lac avec une passerelle en fer qui donne accès au pont. Il y a un bâtiment jaune avec une véranda où les gens mangent mais là il n’y a que les chaises. A côté, une petite maison rose foncée avec des volets blancs. Tous les deux sont à côté de la rivière. Je vois aussi des bateaux, des voitures, des vélos, des arbres et puis même la montagne. Derrière le bâtiment je vois un grand bâtiment où il y a plein de fenêtres. Je vois tout ça depuis le cours Lire et Ecrire avec ce bon soleil.

Transports

Je me déplace en train en bus en métro en vélo, mais les transports publics je les prends pour aller à mes rendez-vous, à mon entraînement de foot, pour venir au cours, pour aller aussi au travail. Le vélo c’est pour faire des promenades avec ma famille. Parce que je n’ai pas de voiture, ça pollue la nature.

Par la fenêtre

Hélène

Mercredi 23 mai 2012

Par la fenêtre de la salle de cours

Je vois par la fenêtre le magasin la Migros.

Je vois par la fenêtre la Coop.

Je vois par la fenêtre le pont.

Je vois par la fenêtre le bâtiment.

Je vois par la fenêtre un café.

Je vois par la fenêtre un bébé.

Par la fenêtre, transports

Christophe

Le 23 mai 2012

Je me déplace en vélo pour aller au travail certains jours je prends la voiture pour aller au travail il y a des jours où il fait froid et d’autres qu’il fait beau et pour aller au travail le trajet est rapide et il y a des places de parc pour le vélo quand je prends la voiture il y a des places à côté je dois me parquer mais il n’y a pas toujours de la place je dois aller ailleurs pour trouver une autre place.