Rue du Collège 4, bibliothèque

Rui

Mercredi 30 mai 2012

La paix

Je regarde la bibliothèque et je trouve la Grande encyclopédie de la paix. Dedans il y a des histoires des lieux des symboles de ce qui s’est passé il y a des années jusqu’à aujourd’hui, moi je trouve que ça n’a pas changé grand-chose,  toujours des guerres par-ci par-là, mais toujours quelque homme ou femme pour rêver la paix sur la terre. Mais toujours aussi quelqu’un pour provoquer, à cause du pétrole ou, comme on dit, de l’or noir, des états qui veulent être plus forts que les autres, avec ça des innocents comme nous tous, on risque notre vie, mais voilà ce qu’est la vie sur terre, l’humain veut être plus fort que la nature mais ça n’est pas possible, on la détruit peu à peu avec la guerre, les déchets. On arrêtera quand tout ça ?

Publicités

Par la fenêtre, transports

Rui

Mercredi 23 mai 2012

Par la fenêtre

Je vois la rivière qui va dans la direction du lac avec une passerelle en fer qui donne accès au pont. Il y a un bâtiment jaune avec une véranda où les gens mangent mais là il n’y a que les chaises. A côté, une petite maison rose foncée avec des volets blancs. Tous les deux sont à côté de la rivière. Je vois aussi des bateaux, des voitures, des vélos, des arbres et puis même la montagne. Derrière le bâtiment je vois un grand bâtiment où il y a plein de fenêtres. Je vois tout ça depuis le cours Lire et Ecrire avec ce bon soleil.

Transports

Je me déplace en train en bus en métro en vélo, mais les transports publics je les prends pour aller à mes rendez-vous, à mon entraînement de foot, pour venir au cours, pour aller aussi au travail. Le vélo c’est pour faire des promenades avec ma famille. Parce que je n’ai pas de voiture, ça pollue la nature.

Zone

ZONE

 Alcools, Guillaume Apollinaire

(…)

Maintenant tu marches dans Paris tout seul parmi la foule

Des troupeaux d’autobus rugissants près de toi roulent (…)

Maintenant tu es au bord de la Méditerranée

Sous les citronniers qui sont en fleur toute l’année (…)

Tu es dans le jardin d’une auberge aux environs de Prague

Tu te sens tout heureux une rose est sur la table (…)

Te voici à Marseille au milieu des pastèques

Te voici à Coblence à l’hôtel du Géant

Te voici à Rome assis sous un néflier du Japon

Te voici à Amsterdam avec une jeune fille que tu trouves belle et qui est laide (…)

Tu es debout devant le zinc d’un bar crapuleux

Tu prends un café à deux sous parmi les malheureux

Tu es la nuit dans un grand restaurant (…)

Tu es seul le matin va venir

Les laitiers font tinter leurs bidons dans les rues (…)

Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie

Ta vie que tu bois comme une eau-de-vie (…)

Tu marches vers Auteuil tu veux aller chez toi à pied (…)

Adieu Adieu

Soleil cou coupé

Zone

Rui

Mercredi 16 mai 2012

Tu es debout sur la terrasse de la pêcherie. Tu prends des poissons avec ta canne à pêche.

Et tu bois l’apéro avec tes amis. Ton verre est vide depuis un moment.

Te voici au Portugal sur la plage. Tu manges une glace en marchant sur l’eau.

Te voici à Paris marchant sur la Tour Eiffel.

Tu joues au foot avec tes collègues sous une chaleur ! Les supporters vous regardent avec la bière à la main.

Tu es seul avec ton chien la nuit.

Tu joues avec ta fille sur la balançoire. Tu te sens heureux comme elle sur sa baignoire.

Les années : 2011

Rui

Mercredi 4 avril 2012

Le vingt-quatre à quatre heures de l’après-midi ma femme m’a dit qu’elle avait des douleurs au bas du ventre, alors je lui ai dit on va aller à l’hôpital. On a téléphoné pour savoir et puis on nous a dit d’aller à Yverdon, quand on est arrivé une infirmière est venue elles ont fait beaucoup d’examens, mais nous ne voulions pas qu’elle accouche à Yverdon, trop de problèmes, une longue histoire. Alors la cheffe nous a dit qu’on pouvait aller à Payerne, on est arrivés vers sept heures et puis de plus en plus elle avait mal trop mal même et puis les heures passaient et puis elle n’en pouvait plus et puis à quatre heures neuf du matin du vingt-cinq ma fille est arrivée et puis moi et ma femme on était très contents.

Elle s’appelle Adélia là elle a quatorze mois on dirait qu’elle commence à marcher depuis cet après-midi.

Espèces d’espaces

Rui

Voyage

Mercredi 21 mars 2012

Mes vacances de Pâques avec ma femme au Portugal en voiture, le voyage va durer vingt-quatre heures bagages mis dans la voiture tout est prêt alors « c’est parti » premier pays la France pays joli. On a six heures de voiture on s’arrête on fait le plein de la voiture et puis nous aussi on fait une petite pause en plus la nuit était là alors on roule plus tranquille sans stress, minuit pause sommeil. On se parque entre deux camions comme ça on est tranquille. Le petit matin levé en fait en plus on était presque arrivé en Espagne et puis là le désert des petites villes même des petites campagnes mais là on est passé à une place qui était superbe même magnifique on s’est arrêté pour regarder faire des photos, plus loin on a entendu un bruit sur le haut de la montagne alors on est parti pour aller voir et puis encore là superbe des éoliennes des hectares même, on est resté pour regarder un paysage magnifique qu’on ne regarde pas tous les jours, et puis comme on avait  le temps, on est parti d’Espagne c’est bon on est arrivé au Portugal ma femme c’était la première fois qu’elle découvrait ce pays, moi j’étais content d’arriver chez moi. Voilà mon petit voyage.