August Sander

Trois paysans en habits du dimanche, Westerwald, 1914

Publicités

August Sander

Farmer

Lundi 5 mars 2012

Trois paysans en habits du dimanche, August Sander (photo).

Trois paysans habillés du dimanche, ils sont sur un chemin caillouteux derrière eux, nous pouvons deviner une colline au loin, et plus proche d’eux un champ labouré. D’après la photo et nos informations nous sommes dans les années 1914. Il me semble que les deux de droite pourraient-être des jumeaux parce qu’ils se ressemblent beaucoup, les trois sont munis d’une canne presque identique parce que celui de gauche et celui de droite ont un scotch blanc en haut de leur canne, y a-t-il un moyen de pouvoir connaître la réponse, celui du milieu a une cravate mais pas les autres, et celui de gauche fume la cigarette, il me paraît dix ans plus vieux que les autres. Et vu que l’on est dans les années 1914, c’est sûrement des gens que l’on risque de ne jamais revoir, parce que la guerre fait rage.

Je m’appelle Farmer et nous sommes en avril 1914, à ce jour j’ai exactement trente ans, nous partons à l’église en famille bien habillés, chacun avec sa canne, car demain lundi nous sommes mobilisés pour nous battre contre les allemands qui à ce jour ont lancé une offensive contre notre peuple la France. En tant que terriens, nous nous devons de laisser notre ferme aux mains de nos femmes et de nos enfants, j’ai un regard triste et inquiet comme mes frères, car nous n’avons encore jamais étés au front, mais en tant que terriens, nous sommes des gens persévérants et courageux.

August Sander

Nono

Lundi 5 mars 2012

Trois paysans en habits du dimanche, August Sander (photo).

J’ai vu trois jeunes hommes habillés en costards noirs chapeaux et chemises blanches, avec une canne dans la main. On dirait qu’ils vont à une fête.  L’un d’entre eux est en train de fumer une cigarette en marchant. On dirait qu’ils sont à la campagne parce qu’ils marchent dans la boue à côté d’un mur.

Moi je pense que les deux devant  ce sont les frères, l’autre derrière c’est le père, ils vont à une fête, à un mariage dans leur famille.

Moi et ma soeur et mon père en 1914. A l’époque il n’y avait pas beaucoup de voitures, nous habitions dans la campagne, nous devions partir au mariage de ma cousine à trente kilomètres de notre village. Là, comme nous l’avons vu sur la photo, nous prenons le chemin raccourci, c’est pour ça que nous marchons dans la boue, parce que c’est le chemin le plus court pour arriver.

August Sander

Boubi

Lundi 13 février 2012

Paysans endimanchés, Westerwald, August Sander, 1914.

Sur une photographie

La photo nous présente trois hommes, ils se trouvent au centre de la photographie, avec leurs vêtement du dimanche. Les trois hommes portent des habits de couleur sombre, avec chapeaux et des cannes. Ils se tiennent d’une façon bien rectiligne avec un air dur, un des hommes fume une cigarette. L’homme qui se tient au centre tient un objet que nous ne pouvons pas voir.

Je trouve que cette photographie est d’une grande nostalgie et un peu triste, ils semblent être sur un chemin de campagne, il y a dû y avoir de la pluie les jours avant le cliché.